mai 06, 2019

Les bagues sont un accessoire qui fait partie de l’histoire des Vikings. Si le sujet vous intéresse, nous vous avons préparé un article qui vous donnera une idée claire sur cet accessoire de la tribu nordique.

Le symbolisme des bagues Vikings

Pour les Vikings, la bague est un symbole magique d’une alliance, d’un destin associé ou d’une communauté. Pour un couple qui se marie, cet accessoire est l’expression de l’alliance entre l’homme et sa femme. La bague relie, noue et unit les deux qui se jurent fidélité.

Envie d’avoir une bague Vikings pour impressionner vos amis de classe ou vos collègues au bureau ? N’hésitez pas à jeter un coup d’œil sur notre boutique en ligne pour découvrir la gamme des bagues Vikings pour homme et femme que nous proposons ! Et la cerise sur le gâteau : les prix sont imbattables !

La bague de force

Les amateurs de la culture Vikings connaissent très bien la bague de puissance, qui lie l’être humain aux forces de la terre. Il s’agit d’une bague qui fait partie du thème du mythe Viking de l’anneau des Nibelungen. 

La lance Gungnir

Un jour, le Dieu Odin s’empare de la bague des Nibelungen, et cela par le pouvoir magique de la lance Gungnir.

À noter que les Nibelungen sont des Nains assoiffés d’or et de pouvoir, maîtres de richesses souterraines et qui cherchent toujours à dominer les éléments et les hommes.

La bague du Dieu Odin

L’anneau Draupnir du Dieu Odin est une bague très célèbre et très riche en symbolique pour la mythologie nordique. À noter que l’accessoire forgé par les Nains ; deux Nains du nom de Brokkr et Sindri.

Draupin est une bague magique, puisqu’elle possède la propriété de se reproduire : selon la mythologie, l’anneau donne 8 nouvelles bagues. En possédant cet anneau, le Dieu Odin était donc capable d’avoir un contrôle sur l’évolution naturelle des cycles cosmiques.

L’anneau de Sauran

Si vous êtes un fan de la grande trilogie de Tolkien, vous connaissez sans doute l’anneau de Sauran. Le profil de cette bague a été forgé par les mythes païens ; ceux de Gygès et Polycrate.


Laisser un commentaire

Les commentaires sont approuvés avant leur publication.

Newsletter