avril 27, 2019

Les amoureux de la culture pop ont déjà vu certaines représentations de vêtements et de bijoux Vikings. Zoom sur les habits et accessoires que portaient les Scandinaves réellement.

À noter que les archives n’ont pas été en mesure de nous fournir toutes les informations nécessaires pour avoir une idée claire concernant un vêtement viking complet. Heureusement, certaines preuves littéraires nous permettent d’obtenir quelques indices.

Les vêtements Viking

En raison de sa durabilité et sa chaleur, la laine était le tissu le plus utilisé par les Vikings, même quand il fait humide.

Quant aux sous-vêtements, le peuple des Vikings optait pour le lin, puisqu’il est beaucoup plus confortable contre la peau que la laine. Pour le luxe, il était un tissu de luxe, que seuls les riches pouvaient se permettre en raison de son prix.

À noter que les Vikings utilisaient souvent la fourrure pour les manteaux et les garnitures.

Concernant les bottes et les chaussures, les Vikings utilisaient la peau de chèvre ou de beau pour les fabriquer. Ils avaient aussi l’habitude de porter des gants et des chapeaux en laine ou en cuir. Et pour retenir leurs cheveux quand ils voulaient le faire, ils utilisaient tout simplement une bande de lin ou de soie.

Les vêtements typiques d’un homme Viking se composaient d’un pantalon ou une culotte, une chemise et une tunique. Pour soutenir les pantalons, ils utilisaient des boucles en bronze ou en argent. Quand il fait froid, les hommes mettaient un manteau lourd sur la chemise.

Quant aux femmes nordiques, elles portaient une longue chemise en laine ou en lin, avec une robe en laine bien ajustée par-dessus, maintenue par deux sangles en bronze. 

Les bijoux Viking

Pour maintenir leurs vêtements en place, les Vikings utilisaient le plus souvent les broches. À noter que la forme des broches ressemblait à un dôme ovale ou en forme de disque.

Les riches portaient souvent des anneaux d’argent et d’or : anneaux de bras, de cou ou de doigts.

Les Vikings portaient aussi parfois des colliers suspendus autour du cou, ou des festons suspendus à des broches. À noter que les pauvres ne portaient que des colliers et des festons en ambre ou en verre, alors que les riches optaient pour les pierres précieuses et les cristaux. 

Et la fabrication des vêtements ?

Ce sont les femmes qui s’occupaient de la fabrication des vêtements. Il s’agit d’une tâche qui faisait partie de leurs responsabilités domestiques.

Pour fabriquer les vêtements, les femmes tondent les moutons en utilisant uniquement leurs mains, puis nettoient le lin, le trient et le peignent, pour avoir de longues fibres. Le fil était ensuite placé sur une quenouille et filé à l’aide d’un fuseau. Par la suite, il était tissé en vêtements. Pour les teindre, les femmes utilisaient les couleurs que les plantes disponibles pouvaient fournir.


Laisser un commentaire

Les commentaires sont approuvés avant leur publication.

Newsletter