mai 21, 2019

Selon le spécialiste de l’ancienne civilisation scandinave, Régis Boyer, « on se trompe sur les Vikings ». Découvrons les mythes les plus connus ! 

Les Vikings étaient des guerriers redoutables ?

D’après ce que nous lisons souvent, les Vikings étaient des guerriers redoutables, féroces et invincibles. Selon le spécialiste, ce n’est qu’un « mythe viking ». Il précise qu’il est exagéré d’en faire une société guerrière. Le peuple se composait plutôt de propriétaires paysans, de pêcheurs et de commerçants. De plus, les Vikings n’ont pas pu extorquer les populations européennes à cause de leur prétendue force, car ils exploitaient tout simplement les circonstances favorables, notamment la décomposition de l’empire de Charlemagne.

Les vikings n'étaient pas des guerriers

La Normandie a été envahie par les Vikings ?

Pour Régis Boyer, le terme « envahi » est abusif, puisque les Vikings étaient trop peu nombreux pour submerger numériquement les populations autochtones.

Selon lui, on ne peut pas parler de « colonisation » de la Normandie par la population Vikings. Le spécialiste de l’ancienne civilisation scandinave préfère parler d’« installation par petits groupes.

Le spécialiste indique aussi qu’il faut se méfier des rapprochements linguistiques entre les Vikings et la Normandie. À noter que plusieurs toponymes en Normandie comportent des mots ou des anthroponymes d’origine scandinave.

La conquête de l’Angleterre par Guillaume le Conquérant est le dernier exploit des Vikings ?

Selon les historiens, le milieu du XIe siècle marque la fin des raids Vikings. L’épilogue : l’expédition d’Angleterre conduite en 1066 par Guillaume le Conquérant. Se lancer à la conquête d’un pays est une aventure digne du peuple des Vikings.

Or, le spécialiste Régis Boyer exclut cette hypothèse. Selon lui, 1066 est un « fait français ». 150 ans après l’installation officielle des hommes du Nord, La Normandie n’était plus Viking. Leurs descendants se sont fondus dans la population et l’assimilation a été plus irréversible. Selon lui, les Vikings avaient une « étonnante faculté d’adaptation » dans tous les pays où ils se sont installés.


Laisser un commentaire

Les commentaires sont approuvés avant leur publication.

Newsletter